L'objet LoadVars

Description

Introduit avec Flash MX, l'objet LoadVars remplace avantageusement les fonctions loadVariables et loadVariablesNum. Il dispose de méthodes permettant non seulement de lire des données codées URL, mais également de transmettre des données vers un serveur.

Nous étudions ici la méthode load et l'événement onLoad

Initialisation d'un objet LoadVars

L'initialisation commence par la création d'un nouvel objet par l'appel du constructeur (ligne 2). On indique ensuite la source de donnée comme argument dans l'appel de la méthode load. Finalement, on indique quelle est la fonction de rappel qui sera utilisée lorsque se produira l'événement onLoad. Il s'agit ici de la fonction nommée "traitement" (ligne 4).

Initialisation de l'objet LoadVars

La fonction de rappel

Cette fonction reçoit en paramètre une variable booléenne qui renseigne le statut de l'opération. Elle vaut vrai (true) si l'opération a réussi et faux (false) lorsque l'opération a échoué. Le choix des noms de la fonction et du paramètre est laissé à l'imagination du développeur. On peut parfaitement construire la fonction execution(statut), par exemple.

La fonction de rappel de l'événement onLoad

A la ligne 15, la fonction teste le statut de l'opération de chargement. Si le paramètre ok est vrai, elle appelle les trois fonctions lireVariables(), afficherLegende()et tracerHistogramme(), sinon elle affiche un message d'erreur dans une zone de texte.

Notez que l'événement onLoad se produit dès que l'opération est terminée ou qu'elle a échoué. Il n'est donc plus nécessaire de retarder le traitement des données : toute l'animation peut ainsi tenir en une seule image-clé.

Lecture des variables

La fonction lireVariables() prépare l'exploitation des informations chargées dans l'objet données. Elle utilise une boucle while pour recopier les variable M0 ... M5 dans le tableau marques. Parallèlement, elle charge les variables n0 ... n5 dans le tableau d2003 et elle calcule le total des immatriculations.

Les tableaux et la variable total sont déclarés globalement au début du fichier.

Affichage de l'histogramme

L'histogramme est formé d'une série de bâtonnets verticaux dont la hauteur est proportionnelle au nombre de véhicules immatriculés. Il est donc nécessaire de connaître le pourcentage d'immatriculations réalisé par chaque marque et c'est pourquoi nous avons calculé le total des immatriculations lors de la lecture des données.

Infographie

Un bâtonnet est un clip formé d'un rectangle de 36x400 pixels et préparé pour l'exportation dans ActionScript sous le nom bâtonnet

La fonction tracerHistogramme() commence par calculer le pourcentage d'immatriculations de chaque marque. Pour cela, elle crée le tableau pc (ligne 56)et le remplit. Le pourcentage se calcule en divisant le nombre d'immatriculations par le total des immatriculations (ligne 58).

Les bâtonnets sont ensuite importés dans l'occurrence de clip histogramme_mc (ligne 62) qui est un clip vide qui sert de support. Nous savons que chaque clip dispose de sa propre pile et nous pouvons donc utiliser les mêmes niveaux d'empilement que pour le clip légende_mc. Pour donner à chaque bâtonnet une hauteur proportionnelle au pourcentage, on modifie la propriété _yscale de l'occurrence de clip.