Validation de formulaires

Principe de la validation

Il est facile d'appliquer quelques contrôles élémentaires sur les données avant l'envoi du formulaire. Le code ci-dessous vérifie les points suivants

Les messages d'erreur sont affichés dans une boîte de texte dynamique nommée message_txt. La lectrice attentive aura remarqué que la validation du champ email n'affiche aucun message, mais c'est un jeu d'enfant que de compléter.

Remarquez que l'objet infos a été renommé request pour mieux correspondre au modèle requête/réponse du protocole HTTP.

validation du formulaire

Les données du formulaire sont envoyées par le méthode sendAndLoad() qui récupère l'information renvoyée par le serveur et stocke les variables ainsi récupérées dans un autre objet LoadVars. Dans le code ci-dessous, il s'agit de l'objet response, à la ligne 32. L'objet doit évidemment avoir été déclaré préalablement, par l'appel du constructeur à la ligne 30.

La méthode sendAndLoad

A la ligne 34, on affecte une fonction de rappel à l'événement onLoad. Comme nous l'avons appris, cette fonction reçoit automatiquement un paramètre indiquant le statut de l'opération. Ici, nous avons choisi l'identifiant ok pour nommer ce paramètre. On teste la valeur du paramètre (cf. l. 35) et s'il est vrai, on envoie dans la zone de texte message_txt la valeur de la variable message contenue dans l'objet response.

Il reste à savoir d'où provient cette variable message : elle a été renvoyée par l'URL où la requête a été adressée, c'est-à-dire la page inscription.php (cf. l.31). Voici le code php qui renvoie cette réponse :

La réponse de l'URL

Notez bien que le texte est une chaîne de caractère encodée URL.