PHP MySQL : les bases de données

Langage SQL et applications de bases de données

Toute opération sur une base de données nécessite l'exécution d'une requête SQL. Le langage de manipulation de données (ang. DML = Data Manipulation Language) permet

La syntaxe des commandes du DML est expliquée ici.

SQL interprété

Une requête SQL peut être exécutée par un interpréteur. Dans ce cas, la requête doit être saisie dans une zone de texte ou construite à l'aide d'un assistant dans une interface graphique. Cette solution n'est pas des plus commodes et est réservée aux développeurs.

 

SQL embarqué

Une requête SQL peut également être exécutée par une application "hôte" dans laquelle elle est "embarquée". C'est la solution qu'il faut utiliser pour laisser l'utilisateur final accéder aux données. Dans les applications Web, des formulaires permettent de choisir les opérations, les données et les critères. Ainsi, quiconque a un jour cliqué sur un bouton de formulaire, par exemple pour exprimer un choix dans un sondage, a exécuté une requête SQL.

 

Exécution d'une requête SQL par une application

L'exécution d'une requête SQL au sein d'une application nécessite quatre étapes :

Quatre fonctions

  • mysql_connect()
  • mysql_select_db()
  • mysql_query()
  • mysql_close()

 

Le langage PHP permet de réaliser ces quatre étapes au moyen de quatre fonctions aux noms évocateurs :

Utilisation des jeux d'enregistrements

Les données renvoyées par les requêtes de sélection sont organisées en lignes (ang. rows) et en colonnes, tout comme les données d'une table et constituent des jeux d'enregistrements. Une grande partie du travail du webmaster consiste à générer dynamiquement des pages Web à partir de jeux d'enregistrements. Plusieurs techniques sont illustrées ici.